C’est un livre que j’ai eu du mal à lire, et qui m’a laissé une grande tristesse sur ce que j’avais perdu. Il s’agit d’un portrait de l’écrivain-éditeur Jean-Marc Roberts qui a été aussi mon éditeur et à qui je dois ce que je suis aujourd’hui. Il est mort en mars dernier et, comme beaucoup de ses auteurs, Jean Marc Parisis, a été dans la nécessité de raconter ce qu’il était. Nous avions le sentiment d’être chacun son auteur préféré et d’avoir une relation particulière et forte avec lui.

C’est toujours étonnant de lire ce que Jean-Marc Roberts disait à l’un ou à l’autre. Parfois les mêmes mots: « Évidemment »,« on peut tout faire »,«tout est possible» ...

Voilà pour le portrait juste de cet homme qui offrait le plus important aux autres, la confiance.

La mort de Jean marc Roberts «  de Jean Marc Parisis
La mort de Jean marc Roberts « de Jean Marc Parisis © Radio France

« La mort de Jean-Marc Roberts » de Jean-Marc Parisis publié aux Éditions de la Table Ronde.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.