C’est Olivier, le libraire du Cultura de Terville qui m’a offert du « Vent dans mes mollets » de Raphaële Moussafir. Il m’a convaincu de le lire en me disant, c’est pour les enfants, mais c’est aussi bien pour les grands . En préface, il y a ces quelques mots du génial Howard Buten « rien n’est plus insupportable qu’un texte enfantin dans la bouche d’un auteur adulte qui joue l’enfant. Quelle joie de trouver entre vos mains ce roman.

Rachël a 9 ans. Un papa très vieux, qui était enfant pendant la guerre, et qui fait des blagues. Une maman, qui lui fait trop de bisous, et puis dont parfois elle a honte, et même la déteste, car elle est trop méchante.

Sa maitresse, madame Danielle, est une conne.

Et enfin, Rachel va deux fois par semaine chez madame Trebla la psychologue, car elle dort avec son cartable.

Vent dans mes mollets
Vent dans mes mollets © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.