Après un divorce, la mère, hospitalisée dans une maison de repos, a perdu la garde de ses enfants, elle demande à sa fille de faire pression sur son petit frère afin qu’il demande de vivre avec sa maman. La fille accepte. Le frère et la sœur sont séparés.

Le petit garçon rejoint sa mère qui vit en communauté dans le Sud. Il ne dit rien. Il attend que son enfance se passe.

Sa grande sœur lui écrit « C’est dans ton regard que j’ai grandi Tom parce que c’est dans tes yeux que j’étais grande. C’est dans ton sourire que j’ai appris l’amour Tom, c’est lui qui m’a porté, et m’a permis de traverser ses années sauvages, ces plages d’enfance. Et toi, où as-tu appris Tom «

Tom mettra de longues années à lui répondre. Sa réponse est dans ce beau livre.

Que nos vies
Que nos vies © Radio France

« Que nos vies aient l’air d’un film parfait » de Carole Fives vient de sortir en poche au Points-Seuil.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.