la nuit tombée
la nuit tombée © Radio France

Quelqu’un que je ne connais pas, et que je remercie ici, a insisté pour que je lise la nuit tombée d’Antoine Choplin . Vraiment cela ne me disait rien ce voyage en moto d’un homme qui revient vers Tchernobyl 20 ans.

Édité dans une petite maison d’édition lyonnaise, « La fosse aux ours », le livre est beau. En couverture, un tableau d’un peintre italien Mario Sironi «motocyclista», « motocycliste ».

Le motocycliste fonce dans la nuit ; au fond des immeubles et une cheminée d’usine qui fume.

Dans le livre d’Antoine Choplin, un homme sur sa moto quitte Kiev. Il va rejoindre ses amis qui vivent encore à quelques kilomètres de la zone interdite. Ses amis qui vivaient avec lui à Pryat, la ville fermée après le désastre de Tchernobyl...

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.