Le père était très âgé, malade, il ne pouvait plus être libre, ni indépendant. André avait demandé à ses filles de l’aider à se rendre en Suisse dans une association qui aide ceux qui ont choisi de mourir. Emmanuèle Bernheim a reçu hier le grand prix des lectrices de Elle pour ce récit «Tout s'est bien passé » ; un livre qui raconte, comment elle et sa sœur, ont accompagné leur père et qui parle de la mort avec légereté.

 Tout s’est bien passé
Tout s’est bien passé © Radio France

Tout s’est bien passé d’Emmanuèle Bernheim est publié chez Gallimard dans la collection Blanche

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.