Comment transformer l’épreuve de la maladie, en une promenade dans un monde imaginaire, faite de rires et de larmes ?

Lydia Flem a traversé une épreuve douloureuse, qui dans le livre n’est pas nommé, que l’on devine, un cancer. De ces mois de radiothérapies, où elle vivait dans la peur, un turban sur la tête, elle a écrit un conte. Être malade, c’est passer de l’autre côté du miroir, comme Alice au pays des merveilles . C’est ce qu’elle a décidé de nous raconter.

À travers ce roman, mais aussi un livre de photos, vous pouvez entrer dans un monde imaginaire, qui permet avec elle de transformer la douleur en beauté.

Lydia Flem : « Journal implicite » un livre de photos aux éditions de la Martinière publié avec la maison européenne de la photographie et un conte « La reine Alice » éditée en poche au points Seuil.

la reine alice
la reine alice © Radio France
Journal implicite
Journal implicite © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.