Elle raconte que c’est dans le bureau de Raymond Queneau -alors qu’elle lui proposait des croquis pour illustrer Zazie dans le métro- que Queneau lui di t: « Ce sont des sortes de croquis et de bobards », des crobards.

Toute sa vie, ou presque, elle aura dessiné. Elle dessinait tout. Alors, c’est logique, pour raconter sa vie, elle l’a dessinée.

Peut-être que son nom ne vous dit plus rien ? Au XXème siècle, elle a été une star..

crobards
crobards © Radio France

Une vie en crobards , de Jacqueline Duhême , est publié chezGallimard.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.