Une romancière anglo-saxonne, au soir de sa vie, écrit une lettre testament à Luise, sa compagne. Leurs premiers baisers, leurs premiers verres de bière, leurs voyages, des souvenirs...

Elle lui écrit ceci ; la forme livre m’aura réjouie tout au long de ma vie, Darling, peut-être pas comme un grimoire mais comme une grammaire glamour, et d’être à nouveau entre tes mains, sous cette forme sert une idée qui me réjouit toujours.

Céline Minard a reçu le prestigieux prix franco-allemand Franz Hessel pour ce roman « So long, Luise » . Il vient de paraître en poche chez Rivages .

 So long, Luise
So long, Luise © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.