Marc Lambron, normalien, énarque, agrégé de lettres, prix Femina, enlève le masque. Ce texte a été écrit en 1995, juste après la mort de Philippe de quatre ans son cadet. Dix-huit ans après, il n'avait plus le choix, il fallait le publier.

Tu n’as pas tellement changé
Tu n’as pas tellement changé © Radio France

Marc Lambron «Tu n’as pas tellement changé » est publié chez Grasset.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.