Écrire la lettre, la seule qui permet de s’affranchir d’une vieille histoire, c’est le principe de cette formidable collection dirigée par Claire Dubru.

Un professeur de lettres aigri, dont les ouvrages n’ont jamais été publiés, écrit au pape de l’édition française, le véritable Philippe Sollers pour se plaindre. Ce dernier a refusé son dernier manuscrit de 900 pages et lui a envoyé un petit mot avec cette explication ; « Trame inconsistante, langue pâteuse, personnage ridiculement sans humour ».

C'est drôle et on ne peut pas s'empêcher de penser, vraie ou fausse lettre ?

« Tyrannicide » de Giulio Minghini , publié chez Nil , dans la collection Les Affranchis :

Tyrannicide
Tyrannicide © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.