Zebuline pourrait être la fille, la petite sœur, l’enfance de la romancière -Véronique Olvadé- à l’imagination sans limite.

Une petite fille que l’on ne peut s’empêcher d’aimer car elle voit de la beauté partout.

Elle porte des robes de velours rouge sur lesquelles sa maman brode des fleurs en bouton, et des chaussures recouvertes de fourrure d’écureuil. Elle vit dans le village de Patasi sous la montagne Delicioso, qui elle même tombe dans la mer.

Zébuline a un problème, elle est toute petite. Les autres enfants lui disent Nous n’avons pas besoin d’une fourmi pour jouer avec nous.

Je ne vais pas vous raconter la chose terrible qui lui arrive par la suite, heureusement cela se termine bien....

La très petite Zébuline
La très petite Zébuline © Radio France

La très petite Zébuline de Véronique Ovaldé et Joelle Jolivet, est paru chez Actes Sud junior dans la collection « Encore une fois »

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.