Vous serez conquis ou remboursé, promet l’éditeur ce petit livre.

Elle est bibliothécaire et elle est si grise, seule, névrosée, qu’on a presque envie de ne plus aimer lire tant elle proclame son amour pour la lecture. Lire, c’est donc cela ; travailler dans un sous-sol, au rayon géographie, le pire rayon d’une bibliothèque, celui où il n’y a jamais personne. Et notre bibliothécaire si connaît en rayon, c’est cela qui la passionne la classification des livres, qu’elle explique avec détails. Il y a bien aussi un lecteur qu’elle aime bien. Mais Martin ne la regarde pas. « Chaque jour je me dis : et s’il venait plus ? Si tout était perdu ? A quoi bon alors avoir côté tous ces livres ? A quoi bon ma jeunesse passée dans des bibliothèques, surchauffées ? Oui à quoi bon Simone de Beauvoir, si Martin ne vient pas ?

La cote 400
La cote 400 © Radio France

« La cote 400 » de Sophie Divry est un premier roman publié en poche chez 10 18.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.