Marina de Van est réalisatrice et actrice, elle raconte avec précision, lucidité, distance...

Elle décrit les médicaments, les drogues, l’alcool, les hôpitaux psychiatriques, elle compte le nombre de pilules, les jours, les grammes.

Elle est à Cannes, le film qu’elle a réalisé avec Sophie Marceau et Monica Bellucci est hué, on lui cache les mauvaises critiques, elle sait tout, elle voit tout, malgré la drogue et l’alcool, rien ne lui échappe. Les gens, les autres, leur comportement, face à elle, vacillante sur ses talons. C’est elle qui décide, elle écrit « dans l’éblouissement du soleil, l’engourdissement d’une parole qui a épuisé le passé, j’éprouve un sentiment d’éternité. L’avenir m’appartient ».

Histoire d'addictions et de désintoxication. le livre de Marina de Van s'intitule "Stéréoscopie " et il est paru aux éditions Allia .

stéréoscopie
stéréoscopie © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.