Comment une jeune fille d’une bonne famille anglaise, un peu snob, devient l’écrivain de roman policier le plus diabolique qui soit ?

C’est l’histoire d’Agatha Christie. Une jeune fille qui lit « Le mystère de la chambre jaune » de Gaston Leroux et à qui sa sœur propose : "tu crois que tu pourrais imaginer une intrigue aussi envoûtante que celle qui dénoue Rouletabille ?"

Elle se lance, elle a déjà lu tous les classiques du genre. Les nouvelles d’Alan Edgar Poe, celle de Conan Doyle. Alors entre deux bals, deux voyages en paquebot, quelques flirts pour trouver un riche mari, Agatha se lance.

Il lui faut trouver un héros, qui ne soit pas une copie de ceux qui existent déjà. Elle prend modèle sur les réfugiés belges qui sont arrivés en Angleterre pendant la Première Guerre mondiale. Et invente ainsi Hercule Poirot. Un petit homme au crâne d’œuf, maniaque et élégant. Tout en écrivant sur la mort et ses complications, Agatha Chritie fait du surf à Honolulu et beaucoup d’autres choses étonnantes que vous apprendrez dans cet album.

Agatha Christie, la romance du crime , édité à la Martinière.

Agatha Christie, la romance du crime, édité à la Martinière
Agatha Christie, la romance du crime, édité à la Martinière © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.