David Thomas avait déjà publié des nouvelles qui avait eu beaucoup de succès. En deux pages, à peine, il arrive à nous raconter une histoire.

Il parle de lui ou d’un autre, un type qui écrit des livres et ne fait rien de ses journées, qui écoute les autres parler dans les dîners, qui est tenté de copier les livres qu’il admire. Un garçon qui aimerait bien, pour une fois, que ce soit la fille qui embrasse en premier.

C’est une sorte de portrait, ou être-pas, d’un homme d’aujourd’hui qui ne se donne pas le beau rôle mais qui n’est pas mal non plus.

terte'gggg
terte'gggg © Radio France

On ne va pas se raconter des histoires , de David Thoma s, est publié chez Stock.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.