Julian Barnes est un des plus grands écrivains anglais contemporains, l’auteur de quatorze romans, dont le dernier a reçu le prestigieux Man Booker Prize en Grande-Bretagne.

Julian Barnes nous avait fait éclater de rire dans Fiasco, une nouvelle dans laquelle il racontait ses débuts ratés d’écrivain.

Cette fois, il nous fait pleurer. Il veut toujours nous faire croire qu’il ne le fait pas exprès. De nous faire rire, car il le fait à ses dépens. Comme de nous faire pleurer. Car il le rappelle, il est anglais et ce n’est pas leur genre de se plaindre et de larmoyer en public.

La femme de Julian Barnes est morte. Ils ont passé trente heureuses années ensemble. L’amour lui donnait un sentiment de foi et d’invincibilité...

Julian Barnes « Quand tout est déjà arrivé »
Julian Barnes « Quand tout est déjà arrivé » © Radio France

Julian Barnes « Quand tout est déjà arrivé » traduit de l’anglais par Jean Pierre Aoustin, bibliothèque étrangère, au Mercure de France

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.