Quand un homme jeune meurt, Mario Ramos avait 54 ans, j’ai souvent le sentiment, que ceux sont les généreux qui partent les premiers. Je n’avais pas rencontré en vrai Mario Ramos mais je le connaissais à travers ses livres pour enfants. Et en le lisant, par exemple en lisant «C’est moi le plus beau » on sentait bien chez cet auteur illustrateur belge , son humanité, et sa générosité envers nos manques.

Le loup est un gros craneur, il se trouve magnifique, élégant et charmant. On en connaît tous un loup, qui pense que toutes les filles sont à ses pieds ?

Le loup séduit par la terreur les trois petits cochons, mais aussi les sept nains, Blanche Neige. Ils l’assurent tous qu’il est le plus beau.

Mais notre loup va rencontrer un bébé dragon, et là il connaitra la vérité.

Mario Ramos disait «Comme tous les enfants, je dessinais. Je n’ai tout simplement jamais arrêté. Le dessin m’a toujours aidé à vivre ».

C'est moi le plus beau
C'est moi le plus beau © Radio France

__

Et ces livres comme« C’est moi le plus beau » ou « Un monde de cochons », « au lit petit monstre » aident les enfants à vivre. lls sont édités chez Pastel.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.