C’est l’excellent libraire Jean Paul Shaffran qui a fait lire tout le village de Val d’Isere en Haute Savoie qui m’a conseillé Les heures silencieuses de Gaëlle Josse .

La romancière s’est inspirée d’un tableau hollandais du 17ème siècle.

On pense tout de suite à la jeune fille à la perle de Tracy Chevalier, mais ce n’est pas grave. Disons que c’est un genre. Le roman qui sort d’un tableau. Gaëlle Josse a écrit son propre roman en regardant et en nous proposant de voir à travers cette toile qui a pour titre Intérieur avec femme à l’épinette de Emmanuel de Witte.

Les heures silencieuses
Les heures silencieuses © Radio France

Les heures silencieuses de Gaëlle Josse est publié en poche chez J’ai lu.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.