Qui n’a pas envie de rencontrer un homme qui serait décrit ainsi:

En 1980, j’ai rencontré à New York un homme qui a promis de changer ma vie, si je le laissais faire. Le marché était le suivant : il me dirait tout, absolument tout, à condition que je ne cite pas mes sources et que personne n’apprenne que nous avions une vraie relation.

Cet homme est certainement dangereux. Mais qui n’est pas attiré par un homme ou une femme dangereuse, avec l’idée prétentieuse qu’on sera le seul ou la seule à le dompter ? Ou au mieux à s’en sortir vivant.

Jane, la narratrice écrit ainsi ; je joue parfois à un petit jeu et je m’imagine dans le personnage de « Jane ». C’est un jeu satisfaisant , car il permet vraiment d’avoir du recul sur soi même. Si " Jane" fait ceci ou cela, je deviens une sorte de reporter. Et je peux me rendre compte d’un événement de mille façons différentes. Et avec cette distance là, Jane s’en sortira pas si mal.

promenades avec les hommes
promenades avec les hommes © Radio France

Vous pouvez donc lire

« Promenades avec les hommes »

de l’Américaine Ann Beattie .

Publié chez Christian Bourgois .

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.