Steve Tesich est d’origine serbe. Parce que son père s’est opposé au régime communiste, toute la famille a immigrée aux Etats-Unis. Stojan devenu Steve, a été lutteur, puis cycliste et enfin écrivain, scénariste. Il a reçu un Oscar pour le film Breaking away .

Il est mort en 1996 après avoir terminé ce roman, Karoo . Le reflet de toute sa vie, désespéré, incapable d’aimer, cynique, menteur, destructeur, génial.

Le héros Saul Karoo est docteur en scénario à Hollywood,

Comme il le définit lui même « je travaille sur des scénarios qui sont si mauvais que j’aurais pu les avoir écrit moi même. De manière générale, mon travail consiste à dégraisser et à ajouter des blagues.

Steve Tesich, « Karoo », traduit de l’anglais par Anne Wicke a été publié par Monsieur Toussaint Louverture, et va sortir en poche au point seuil le 13 février prochain…

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.