Elsa Osorio a beaucoup écrit sur la dictature argentine. Elle est née en 1952 à Buenos Aires et on peut imaginer qu’elle appartient à cette génération meurtrie par les disparitions, les morts, la torture.

Elle raconte une histoire terrifiante, qui, malheureusement n’est pas singulière dans l’Argentine de ces années noires...

Ce roman, a été publié il y a 15 ans, vendu à plus de 500.000 exemplaires et traduit dans 15 langues.

Le Salon du livre de Paris vous invite à découvrir la littérature argentine, c'est jusqu'à ce soir...

Elsa Osorio, Luz ou le temps sauvage,
Elsa Osorio, Luz ou le temps sauvage, © Radio France

Elsa Osorio , Luz ou le temps sauvage , traduit de l’espagnol par François Gautry, st édité chezAnne-Marie Métailié

► ET AUSSI I Sur le Salon du livre, France Inter vous propose :

Julio Cortazar en 1947 au Pavillon de l'Argentine par REP au Salon du livre
Julio Cortazar en 1947 au Pavillon de l'Argentine par REP au Salon du livre © France Inter / Anne Douhaire

France Inter vous propose La balade littéraire de Douglas Kennedy

Une rencontre avec Philippe Delerm, il dévoile son prochain livre Elle marchait sur un fil

Oxmo Puccino, ses tweets, sa poésie

Un hommage au grand écrivain argentin Julio Cortázar dont c'est le centenaire de la naissance.

L'écrivaine Elsa Osorio, dans l'Attrape-Livres

es Argentins présents, et les absents : Entretien avec Laura Alcoba et César Aira

Une Argentine célèbre : Mafalda

En BD, existe-t-il un regard féminin ? notre reportage sur l'exposition "Regards de femmes"

Sempé qui croque le milieu littéraire au salon du livre

Et une journée au salon du livre

Tout sur le salon, les coulisses avec le #SDL2014

Evénement(s) lié(s)

Une journée au salon du livre

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.