J’ai commencé à lire ce livre, il devait être 11 heures du matin. J’ai dû m’arrêter de lire vers midi car il me donnait trop faim. Je me voyais devant une poule au pot, avec son bouillon et ses légumes, et j’étais prête à la dévorer. Le problème est que cette magnifique poule au pot n’était pas devant moi fumante et odorante, elle n’était que dans ce livre. Comme ces parts de polenta croustillantes, arrosées de sucre. J’arrête là, car je ne suis pas cruelle, je ne veux pas que vous ressentiez l’état de faim dans laquelle laisse la lecture de ce livre.

L’auteur de livre de cuisine qui raconte des recettes et la vie qui va avec, s’appelle Jacqueline Aubenas. C’est une historienne du cinéma qui a écrit entre autres sur les frères Dardanne, une universitaire, une militante féministe qui se souvent que dans des années de lutte, elle préparait des plats « maison » pour les autres militantes. Que les plats disparaissaient très vite « mais les commentaires trop gourmands passaient pour être réactionnaires et les suppôts d’un asservissement culinaire ». Tout cela est terminé.

la cuisine du cahier bleu
la cuisine du cahier bleu © Radio France

Vous pouvez donc lire , avec un frigo bien rempli pas trop loin de vous,« la cuisine du cahier bleu » de Jaqueline Aubenas édité aux Impressions nouvelles.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.