C’est l’histoire d’un petit groupe de lycéens puis d’étudiants surdoués, arrogants, aimant la vie et l’amour. Ils ont comme professeur l’immense Julien Gracq, l’auteur du « Rivage des syrtes ».

Ils s’appellent Renaud Matignon, Philippe Sollers, Jean Edern Hallier devenus de grands agitateurs du monde des lettres. Parmi eux, il y a un jeune homme qui se distingue.

En classe de lycée, ils attiraient déjà les autres, il y avait du remous autour de lui se souvient Julien Gracq.

Il se nommait Jean René Huguenin.

Il publie un premier roman « La côte sauvage ». Une révélation. Salué par Louis Aragon et François Mauriac.

Avec son groupe de jeunes gens doués, ils créent la revue littéraire « Tel quel » qui devient un marqueur de leur époque.

Deux ans plus tard, en septembre 1962, il meurt dans un accident de voiture.

Les éditions de poche, Points Seuil , viennent de rééditer les articles de Jean René Huguenin , sous le titre « Une autre jeunesse ».

huguenin
huguenin © Radio France
une autre jeunesse
une autre jeunesse © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.