Cela s’appelle un roman graphique. Des pages de BD, avec en plus des photos et un texte d’introduction. Une œuvre littéraire d’un nouveau type.

palacinche bis
palacinche bis © Radio France
**_« Palacinche » Histoire d’une exilée_ , édité par l'Olivier,** retrace le voyage d’une jeune femme italienne dont la famille est originaire de Croatie. Ses grands-parents, sa mère et sa tante ont du quitter Riejka en Croatie après la Seconde guerre mondiale, la ville devenant Yougoslavie. Riejka en Croatie, s’appelait avant Fiume, elle a été austro-hongroise, italienne, elle est aujourd’hui Croate. Quand on partait, on laissait tout derrière soi C’est l’histoire d’exilés, qui ne sont pas attendus, qui vivent dans des baraquements en bois dans des camps de transit . C’est aussi l’histoire d’une jeune femme italienne d’aujourd’hui et de son petit copain qui partent sur les traces de cet exil. Un voyage qui se termine à Riejka, où l’on ne trouve plus rien de la présence de cette famille italienne, mais où l’on tombe sur une « Palacinke ».
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.