A l’origine, c’est un cahier de français.

Slavomir Mrozek, le plus célèbre Dramaturge et satiriste polonais a appris le français en 1955. Il avait vingt-cinq ans, vivait à Cracovie et apprenait le français avec une femme très belle aux cheveux blancs. Elle lui racontait des histoires la France d’avant-guerre et lui dictait de très beaux mots comme, une courte pointe, ou entrelacs, grumeleux, des petits fours. Mon chéri.

Pendant ses cours, Slavomir Mrozek n’apprenait pas vraiment le français, il écoutait sa belle professeure lui raconter des histoires et surtout il dessinait.

Il a ensuite vécu à Paris, aux États-Unis, en Allemagne, au Mexique,,. il vit à nouveau en Pologne e depuis 1996.

Ses dessins satiriques ont une grande place dans la société et la littérature polonaise contemporaine.

Dans le langage courant l’expression faire «comme chez Mrozek» est un moyen de définir les aspects absurdes et parfois poétiques de la vie quotidienne.

C’est exactement ce que vous retrouverez dans mon cahier de français, avec le mot français barré en rouge et remplacé par "dessin".

mon cahier de dessin
mon cahier de dessin © Radio France

Mon cahier de dessin de Slawomir Mrozek est publié aux éditions du Noir et Blanc

Dossier lien émission Montreuil
Dossier lien émission Montreuil © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.