Accrochez-vous, car c’est une lecture intense. Simon a 20 ans, il va mourir dans un accident de voiture un matin d’hiver à 6 heures en revenant du surf. Ses parents acceptent que son cœur soit donné à un autre.

Maylis de Kerangal fait le roman d’une transplantation cardiaque. Elle est une virtuose. D’un récit technique, médical, scientifique, précis, elle nous offre un roman d’aventures moderne.

réparer les vivants
réparer les vivants © Radio France

« Réparer les vivants » de Maylis de Kerangal , édité chez Verticales .

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.