Avant Mazarine Pingeot écrivait une histoire à peine croyable, maintenant, une la plus banale qui soit.

Joséphine F a divorcé. Elle a 40 ans, son compte bancaire est en rade. Son lave vaisselle aussi.

Joséphine a un travail, elle écrit des livres pour enfant. Et bien sûr, cela se passe mal. Son nouvel éditeur est beaucoup moins patient que l’ancien et il est très attirant :

Mazarine Pingeot écrit : "s’extasiera t –il en pleurs devant l’originalité de mon imagination débordante, la beauté de ma plume et de mes seins ? "

Les Invasions quotidiennes
Les Invasions quotidiennes © radio-france

Les invasions quotidiennes , deMazarine Pingeot, édité chez Julliard.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.