Il faut parfois se laisser faire. Qu’on est un enfant, c’est plus facile. On a davantage l’habitude d’obéir ou au moins de faire semblant. Et parfois, cela vaut vraiment le coup qu’un inconnu vous conduise contre votre gré dans un drôle de pays.

Si vous lâchez tout, car vous en avez marre du bruit et de la circulation, et partez avec ce livre, vous vous reposerez au calme dans les nuages. « C’est extrêmement moelleux, rembourré de tous les côtés et rafraichissant les nuages. En plus dans les nuages, on ne s’ennuie jamais. On peut dormir dans des hamacs de plume et se laisser dévaler le long de pentes de plume.

Si vous êtes prêts à vous laisser conduire. Acceptez d’être avalé par un gros poisson nommé Robert.. Au début cela fait un drôle d’effet, mais c’est assez confortable l’intérieur d’un poisson.

Ah j’ai oublié de dire que le narrateur est le roi des taupes, que le poisson ne s’appelle pas forcément Robert, mais peut-être Louis. Et que vous le lecteur, vous avez été bien eu, vous êtes parti très loin et très longtemps, que vous êtes ravis et que vous n’avez pas forcément envie de revenir sur terre.

le roi des taupes
le roi des taupes © Radio France

Le roi des taupes est un petit livre pour les enfants qui aiment déjà lire tout seul. Il a été écrit par l’écrivain et explorateur Olivier Rolin et il est publié à l’école des loisirs

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.