C’est la rentrée de France Inter, c’est aussi celle des politiques. Il y avait du monde, ce week-end…

Natacha Polony
Natacha Polony © Radio France / Christophe Abramowitz

On a envie de fredonner du Charles Aznavour: « viens voir les comédiens, voir les musiciens,      voir les magiciens… » Entre ceux qui sont candidats, ceux qui auraient pu l’être, ceux qui se disent que, sur un malentendu, pourquoi pas… Et puis il y a ceux qui sont là uniquement pour crédibiliser leur petite camarade. Bref, une galerie de personnages, quelques mots clef, mais c’est à peu près tout.

Et aucun d’eux ne porte donc d’idées neuves ?

Eh bien c’est ça le plus surprenant. Il faut se souvenir des universités d’été et des congrès de partis politiques il y a trente ou quarante ans. On avait droit à des groupes d’experts, des pages      d’analyse. En tant que journaliste, on savait qui, dans chaque parti, travaillait sur l’éducation, la répartition des richesses, le service public… Là, on cherche toujours...

Thèmes associés