Ce matin, Anne-Cécile Mailfert, Présidente de la Fondation des Femmes, adresse une lettre au conjoint de l'une de ses amies

"Cher Antoine

Hier est sorti le nouveau livre de l’essayiste à succès Mona Chollet. Tu ne vas pas le lire car tu penses qu’il n’est pas fait pour toi : ça parle d’amour hétéro, de couple et de patriarcat. 

Pourtant en vérité ça ne parle que de toi.

Tu ne vas pas le lire, mais tu peux peut-être m’écouter. Car il faut qu’on se dise des choses à propos de Nathalie, mon amie si brillante avec qui tu partages ta vie. Ce deuxième enfant, pour elle, ce n’était pas évident. Ce n’est pas qu’elle ne t’aime pas assez. 

C’est que t’aimer c’est étouffant.

Lorsque vous vous êtes rencontrés vous faisiez le même métier

Elle venait de divorcer, et toi tu étais là, sympa. Tellement mieux que celui d’avant qui la phagocytait. 

Avec toi ça a tout de suite bien commencé. Tu étais attentif, bienveillant, vous partagiez tellement. Pourquoi attendre alors que le temps file ? donc un mariage, une maison, un bébé. Depuis elle t’encourage, t’aide et te valorise. Elle se fait petite pour te laisser du temps pour réunionner, réseauter et rayonner. Elle prend en charge le foyer et l’enfant, un rôle que tu n'imagines pas endosser. 

Mais depuis quelques années, ta carrière décolle et la sienne patine. Elle est enceinte à nouveau et pense à passer à 80%.

Alors j’ai bien entendu ici ou là que le patriarcat était fini. Et puis toi tu me diras que tout ça elle l’a choisi. Permets-moi d’en douter. Tu vois, les couples des actrices oscarisées durent moins que ceux de celles qui n’ont pas gagné. En Suède les divorces sont deux fois plus fréquents chez les femmes élues députées. 

Elles sont nombreuses, même les puissantes, à avoir peur d’être quittées. Les femmes savent le rapport de force dans la société, et la manière dont les hommes ont été éduqués. 

Car ce n’est pas juste vous deux, c’est la société qui demande aux femmes de ne pas trop exister.

Mona Chollet intitule ce livre Réinventer l’amour et c’est un défi qui est lancé. Elle nous dit qu’il est possible de se libérer de cet héritage culturel qui malforme nos esprits et nos cœurs. Elle nous dit qu’il est jamais trop tard d’assumer d’être avec une égale et de l’aimer. Il y a urgence : suite à #MeToo vous vous êtes demandé comment faire pour continuer à nous draguer. Et nous suite à #MeToo on s’est demandé comment faire pour continuer à vous aimer.

Ce livre n’est ni une thérapie conjugale, ni un manuel de développement personnel

C’est un projet politique. Un projet qui comme Platon, Badiou ou Beauvoir met l’amour au centre. Ce n’est pas une affaire privée, c’est le fondement même de la politique : savoir enfin comment vivre ensemble, libres et égaux. 

Car si nous n’en sommes pas capables à deux, comment pourrions-nous l’être lorsque nous sommes des millions ? 

Si tu ne le fais pas pour toi, si tu ne le fais pas pour elle, fais-le pour votre bébé : on vient de l’apprendre, ce sera une fille.

  • Légende du visuel principal: Anne-Cécile Mailfert © Radio France / Christophe Abramowitz