folger 30 octobre
folger 30 octobre © Justin Folger

Arthur Dreyfus explore notre temps, le bonheur et ses méandres avec le boucher Hugo Desnoyer et Christian Le Lann , président de la Confédération française de la boucherie.

A lire, L’atelier d’Hugo Desnoyer, préface de Christopher Thompson (aux éditions First)

Christian Le Lann vient d'organiser un défilé un peu particulier pour mettre en valeur sa profession : avec le soutien de la Maison Bragard, spécialiste du vêtement professionnel, il a demandé à 10 créateurs de mode, de réaliser leur vision de la tenue idéale de l'artisan boucher. Parmi les créateurs participants : Rabih Kayrouz, Véronique Leroy, Julien Fournié, Joséphus Thimister ...

Et toujours la revue Louchebem

Louchebem
Louchebem © Radio France
### La gourmandise d'Eva Bester Chaque jour, **Eva Bester** déniche, un objet, une idée ou une pépite, qui pourra être insolite, consolatoire, poétique, ou tout simplement divertissante. Aujourd'hui: l'art du boucher selon Tchouang-Tseu. ### Le non-invité du jour Chaque semaine, **Sandra Reinflet** tire le portrait de personnes croisées au bout du monde, au coin de la rue ou au détour d'un rêve, qui ne seront jamais invitées dans l'émission, ni dans aucune autre d'ailleurs. Et pourtant, ce sont des magiciens capables de construire des cathédrales avec des allumettes, des festins à base de knackis, des _one-man-show_ de blagues carambar... Ce sont des gens extras et ordinaires, capables de prendre le superflu très au sérieux et le sérieux à la légère. Ce sont nos voisins ou nos lointains, nos contents pour rien.
Vache en gros plan
Vache en gros plan © Sandra Reinflet
Sandra nous parle aujourd'hui de Tim, un végétalien qui a fait interdire les mises à mort de taureaux en Catalogne. ### Le répondeur fantasmé de Gurwann Chaque jour, **Gurwann Tran Van Gie** orchestre la voix libérée d'auditeurs imaginaires.Une Cour des Miracles téléphonique où se côtoient, entre les bips, le meilleur du pire, le pire du meilleur et bien plus encore...
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.