Voici le premier album du groupe Cabadzi, une formation détonante entre hip-hop, électro, chanson et slam. Et qui dut découverte en 2010 au Printemps de Bourges.

Cabadzi c’est en premier lieu une identité sonore, composée de Vikto, beatboxer et joueur de ukulélé, de Camille au chant et au violoncelle, de Jo aux guitares et à la trompette très présente dans le disque, et de Lulu au chant et au texte. Un combo militant. A la fois engagé et dégagé. Engagé avec la rage qui pourrait être celle des indignés. Mais dégagé de la marche naturelle du monde et de ses pensées dominantes.

Extrait de « Lâchons-les »

L’aventure collective Cabadzi a commencé en 2009, faite de débrouille, d’esprit viscéral d’indépendance et de cette volonté de creuser un sillon singulier. Des stylistiques musicales à priori étrangères les unes des autres se croisent et dialoguent. Quant aux textes, ils questionnent, ils observent et ils rigolent souvent jaune.

Extrait de « Lidl des jeunes »

Dans le disque de Cabadzi on y pense plus qu’on n’y danse. On cogne le grand capital, les traders qui tuent la jeunesse smicarde qui crient croissance égal arnaque, tout en bavant sur le dernier ordinateur. On raconte ces filles de l’est qui consolent d’un tour de hanche des capitaines d’industries… Mais on parle aussi d’amour, du temps qui passe et détruit la mémoire. Cabadzi n’est jamais aussi bon que lorsqu’il est à la fois romantique et enragé. Comme dans ce récit bouleversant d’un éclopé du cœur qui finit en marge de la société.

Extrait de « Digère et recrache »

Le groupe Cabadzi produit son disque lui-même, ses tournées et gère lui-même son édition. L’indépendance à tout prix. Plus que le « no futur » qui parfois transpire dans ses textes, cette volonté de prendre son destin en marche est une belle preuve de confiance donnée à l’avenir. Malgré tout.

Les liens

La page de la chronique "Encore un matin" sur Facebook

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.