Ce matin, vous nous présentez le nouvel album de Saule, Baptiste Lalieu de son vrai nom. Il a 31 ans, originaire de Belgique, c’est un colosse de près de deux mètres qui a choisi d’intituler son disque « Géant » et de solliciter, pour le réaliser, Charlie Winston.

Extrait de « Dusty men » (extrait 1)

Avec ce premier tube radio extrait de ce troisième album pour Saule, le ton est vraiment donné. Du groove, de la dérision, et l’envie de mettre en scène le dialogue surréaliste entre un Belge et un Anglais, deux chanteurs six pieds sous terre qui tentent de croire qu’il est difficile d’être et d’avoir été.

Extrait de « Dusty men » (extrait 2)

Humour belge nappé sur distanciation ou glaçage anglais. C’est sur « le pont des artistes » d’Isabelle Dhordain sur France Inter que les deux artistes ont croisé pour la première fois leur sens de l’humour. Charlie Winston sent intuitivement que la liberté créative de Saule est cadenacée. Il libère le géant de ses peurs, de ses complexes et l’aide à assumer la condition humaine « extraordinaire » du chanteur pop. De même que l’on peut s’interroger sur la normalité rêvée d’un président, Saule expose sa difficulté d’être chanteur et type normal à la fois.

Extrait de « Type normal »

Même si ce Saule ne pleure pas souvent, on aime particulièrement le découvrir sur un registre moins fantaisiste. Saule aime jouer sur les frictions, les contrastes. Sa lucidité ne l’épargne guère, qu’il réinvente une chanson sur les vieux, en clin d’œil au compatriote Brel, ou qu’il implore l’économie des mots alors qu’il est un amoureux forcené du verbe. Saule prouve aussi qu’il a bien choisi son nom d’artiste en hommage aussi à la soul musique qu’il affectionne. Une soul blanche, tragique dans le fond puisqu’il évoque le deuil impossible d’une maman qui a perdu son enfant, et malgré tout légère dans la forme puisque le sourire est l’élégance du désespoir.

Extrait de « It’s just a song »

Pour le coup, l’album de la maturité existe sûrement. C’est peut être un petit pas pour Saule mais un pas de géant pour la chanson francophone.

Les liens

La page de la chronique "Encore un matin" sur Facebook

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.