compositeur Arnaud Dumatin. Album au titre intrigant « Ils étaient tombés amoureux instantanément ».

Et tomber amoureux avec le groupe Institut ça commence à peu près étrangement comme ça…

Extrait de « Ils étaient tombés… »

Le titre est complété de la sorte : « ils étaient tombés amoureux instantanément et avaient trouvé ensemble un modèle économique approprié ». Voici venir en fait de la pop lettrée où Arnaud Dumatin, également directeur artistique de la revue de littérature française contemporaine, écrit des chansons entre satyre et référence à Aragon où son héros aurait aimé sortir de lui-même, être François Mitterrand ou même Xavier Bertrand et lorsqu’il tombe amoureux cela tourne un peu vinaigre.

Extrait de « Ils étaient tombés amoureux instantanément et avaient trouvé ensemble un modèle économique approprié »

Usant presque exclusivement du talk over pour dispenser sa folie ordinaire, Arnaud Dumatin exerce son imaginaire sur des contrées où la réalité est bêtement le quotidien. Comment, par exemple, faire d’un mode d’emploi d’installation d’une imprimante une petite chanson. Philippe Katerine s’était déjà employé à pirater joyeusement de la musique d’ordinateur. Ici, le réalisme minimaliste d’une notice de configuration, adaptée en chanson est aussi une façon de parler de notre époque…

Extrait de « Installation d’imprimante »

On sent l’expertise de celui qui a pour habitude de composer des bandes annonces pour le festival international de cinéma de la Rochelle. Ecrire en raccourci une scène de vie, un parcours, une sorte de documentaire sonore et pop d’un moment de vie comme l’entrée cruelle en stage d’un gardien de la paix. Il y a surtout un humour distancié dans les textes du groupe Institut. Ainsi l’amour peut être conforme à la loi française et aux directives européennes ou relever du fantasme assumé pour une ex Garde des Sceaux.

Extrait de « Les pensions de retraite »

Ces Pensions de retraites ? Pas sûr qu’elles soient validées par François Fillon.

Les liens

La page de la chronique "Encore un matin" sur Facebook

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.