Elsa Boublil nous présente ce matin la chanteuse Jeanne Added…

Didier Varrod nous avait parlé de cette chanteuse française lorsqu’il est venu présenter le dernier album du pianiste Baptiste Trotignon, "Song song song", dans lequel elle est très présente…

Extrait de « Awake » sur l’album de Baptiste Trotignon « Song song song »

Jeanne Added mène d’autres projets...

Oui, alors que c’est une chanteuse qui a étudié le jazz vocal au conservatoire de Paris et qui improvise à la perfection, elle a choisi récemment de prendre une voie moins technique, plus épurée et plus rock… Et de chanter des "chansons" plutôt que de reprendre des standards de jazz.

Et d'ailleurs je ne sais pas si le terme de chanson correspond tout à fait à son travail puisque Jeanne Added compose des musiques autour de textes qu'elle aime, de la poésie anglaise du XIXème siècle... Comme dans cette chanson, "The ballad of Camden Town" un poème de James Elroy Flecker

Extrait de "The ballad of Camden Town "

Extrait du premier EP de Jeanne Added sorti chez Carton records , un label indépendant...

On ne comprend pas vraiment ce qu’elle dit et au fond, ce n’est pas grave car on sent bien que les paroles sont plus des prétextes à produire du son, à l’image des mélodies et articulations que produit un instrument, et qui sont là uniquement pour servir une musique.

Jeanne Added place sa voix comme un instrument dans l’orchestre sauf qu’ici, l’orchestre en est réduit au minimum puisqu’elle accompagnée au clavier. Voire elle s’accompagne toute seule à la basse…

Extrait de "Liebe"

« Liebe », c’est un poème écrit par le suisse allemand Robert Walser, mis en musique sur cet extrait du premier EP de Jeanne Added.

Je ne sais pas si vous entendez par ces extraits dans quelle puissance vocale et émotive Jeanne Added peut monter… mais il suffit de la voir chanter pour avoir la chair de poule… Car ce petit bout de femme aux cheveux courts, debout derrière sa basse ou un simple micro et qui se dandine très légèrement, vous fait monter les larmes aux yeux tant elle ose tout donner à travers sa voix…

Elle pourrait faire penser à une éternelle adolescente… Intrépide écorchée vive qui n’a pas peur, mais dont la maturité vocale prouve néanmoins que cela fait bien longtemps qu’elle travaille sa voix. En témoigne cette autre palette vocale qu'elle déploie dans cette reprise de Prince : « little red corvette »

Extrait de "Little red corvette"

Et il y a un nouvel album qui se prépare dans les mois à venir qu'on attend avec impatience...

Les liens

La page de la chronique "Encore un matin" sur Facebook

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.