Voici le quatrième album studio d’Olivia Ruiz. Un disque qu’elle a entièrement écrit et composé seule et dont elle a dirigé la réalisation… Entre « le calme et la tempête », c’est aussi le titre du disque...

Olivia Ruiz
Olivia Ruiz © Jean-Baptiste Mondino

Extrait de « Le calme et la tempête »

On l’avait laissé telle une Betty Boop, canaille de la chanson française échappée d’un vieux saloon du Mississippi, on la retrouve aujourd’hui bravant les éléments pour s’offrir une nouvelle vie. Femme qui court et s’échappe, elle a taillé sa route, de Los Angeles à Cuba. A califourchon sur un caïman la gueule ouverte, notre miss météores tient l’animal comme on tient la barre d’un navire pour garder le cap. Après l’amour, la sècheresse… Après la passion, le déluge… C’est le ciel chargé d’orages d’Olivia Ruiz, soumise à de perpétuelles alertes orange météo. Courir pour qui et après quoi ? Qu’importe, c’est un feu ardent qui brûle en elle. Sensualité à tous les étages. Olivia Ruiz sur sa bicyclette bleue reprend possession de son corps, après s’être retrouvée échouée sur une île à Cuba.

Extrait de « L.A. Melancholy »

La voix d’Olivia Ruiz jaillissait d’une gouaille, élevée au sud, où l’on parle toujours fort. Aujourd’hui, elle surgit de ce feu au ventre qui érotise tout ce qu’elle chante. Et ça change presque tout.

Extrait de « Plus j’aime, plus je pique »

Le nouveau disque d’Olivia Ruiz est né d’une rupture amoureuse qui a déclenché une fracture artistique. Salutaire. C’est une femme bousculée, écartelée, acculée, mais aussi réveillée, réincarnée et bouleversée…

Extrait de « Volver »

Olivia Ruiz ne porte pas le voile pour se protéger de l’amour en fuite. Une simple mantille vient troubler ce beau visage de femme qui photographie les gens heureux pour fixer un peu de leur lumière. C’est peut-être la seule bonne nouvelle de cette fin d’année. Les dérèglements climatiques ont offert à cette femme qui chante, née dans le bleu naturellement, de devenir une grande chanteuse épanouie dans le gris par accident.

Une météo particulière

De miss météore à mis météo, le pas est franchi. Olivia Ruiz apprivoise les cumulonimbus ce matin sur France Inter

La météo de 7h29

La météo de 7h59

La météo de 9h10 (avec Joël Collado)

Evénement(s) lié(s)

Le calme et la tempête

Les liens

La page de la chronique "Encore un matin" sur Facebook

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.