Voici le neuvième album studio de Cat Power, l’une des figures cultes de la musique américaine qui fait son retour sous le signe du soleil.

Extrait de « Sun »

Le nouvel album de Cat Power s’intitule « Sun » et il est effectivement traversé d’une douce lumière solaire qui illustre une forme de renaissance. Sur la pochette de son nouveau disque, le visage serein de Cat Power est tout de même traversé d’un arc en ciel timide qui nous rappelle que bien des orages violents ont balayé plus d’une fois ses élans créatifs, avant qu’elle ne trouve la pureté d’un ciel sans nuage. Et c’est ce bleu du ciel qui fait jaillir avec plus de force l’éclat de la précision du travail de song writer de Cat Power.

Extrait de « Ruin »

Cat Power, alias Chan Marshall, depuis ses débuts en 1995 n’a cessé de faire évoluer ses influences folk et soul pour les conjuguer avec son spleen moderne et sa dinguerie naturelle qui en ont fait aussi une figure iconique. Du cinéaste Wong Kar-wai au styliste Karl Lagerfeld, en passant par la presse rock Cat Power est un obscur objet de désir qui trouble tout ce qu’elle touche y compris Iggy pop dans cet hommage sans distance au « Heroes » de David Bowie.

Extrait de « Nothin' but time »

On retrouve le réalisateur français Philippe Zdaar au mixage de ce disque qui donne à Cat Power le sens exact de cette conversion à l’énergie solaire. Et qui lui laisse ainsi le loisir de bien négocier par ailleurs le cap de la quarantaine avec grâce. L’américaine semble désormais connaître le prix de ce bonheur qui plus que jamais est une forme de répit dans l’inquiétude. Il y a des coups de soleil réparateurs.

Les liens

La page de la chronique "Encore un matin" sur Facebook

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.