Voici, en avant première, le nouvel album du groupe Artic Monkeys qui sortira demain lundi.

C’est leur 5ème album studio, enregistré à Los Angeles. Il s’intitule AM

Extrait de « I want it all »

Dix ans déjà et plus que jamais le groupe Artic Monkeys, originaire de Sheffield poursuit sa quête irrésistible du groove dans le rock. 10 ans déjà et pas un soupçon de lassitude dans ce groupe qui semble être né pour faire danser les filles et transpirer les garçons. 10 ans déjà, et toujours pas de gras en vue dans leurs compositions abrasives. 10 ans déjà et la musique de Artic Monkeys vient à nous à la fois plus amble, plus produite , plus sophistiquée et en même temps toujours frénétiquement adolescente.

Extrait de « Fireside »

Artic Monkeys ou l’histoire du premier groupe anglais qui il y a 10 ans doit alors sa notoriété soudaine au fourmillement de la toile Internet. 5 albums plus tard avec au compteur des centaines de concerts mémorables ils prouvent que le berceau de la toile sait enfanter parfois de belles aventures artistiques et humaines qui durent et progressent. Car avec ce nouveau disque, court et précis (tout juste 12 titres), les Artic Monkeys nous assènent une leçon de précision (le tube pas creux pour un sou) doublé d’une science du son où l’on sent de façon intime l’attraction du groupe pour l’art de la production

Extrait de « R U Mine ? »

L’album est aussi un hommage à la figure tutélaire du Velvet Underground. Alex Turner le charismatique leader de Artic Monkeys l’a confessé aux Inrockuptibles à un autre fan du Velvet Etienne Daho. Il suffit de s’arrêter sur la plage 7 du disque pour en être convaincu. Petit parfum, ça tombe bien en ce dimanche matin, de Sunday morning…

Extrait de « Mad Sounds »

En juin 2003, les Artic Monkeys faisaient leur premier concert dans un pub de leur ville natale. 10 ans plus tard, on les retrouvera au zénith de Paris les 7 et 8 novembre prochain pour deux concerts, prélude d’une tournée mondiale impressionnante.

AM
AM © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.