Après le Portugal hier, vous poursuivez votre épopée européenne en Italie et Grèce, ce matin, avec Vinicio Capossella…

Et le terme épopée est bien choisi puisque le chanteur et guitariste italien Vinicio Capossella, s’est pris de passion pour la musique traditionnelle grecque, le rebetiko, et depuis deux albums, il propose un voyage, une épopée à travers cette musique ancestrale. Le précédent se passait en mer, et ce dernier, « Rebetiko Gymnastas », dans des ports…

Extrait de « Rebetiko Mou »

« Rebetiko mou », c’est le titre de ce morceau extrait de l’album de Vinicio Capossela, Rebetiko Gymnastas…

Vous devez vous demander pourquoi ce chanteur italien à la voix éraillée s’est pris de passion pour le Rebetiko, cette musique traditionnelle grecque ? Parce que c’est d’après lui la musique la plus extraordinaire au monde, celle qui nous rappelle d’où nous venons… Un monde agricole, proche de la terre, des saisons et des marées, où la seule forme de consommation serait celle de la jouissance de la vie ! En gros il y aurait le blues en Amérique et le blues en Europe. Pour rendre hommage à ce monde ancestral et regretté, Vinicio Capossela compose des morceaux originaux -comme celui que nous écoutons… - Ou en reprend des vieux, ancestraux… De ceux qui ont tant voyagé qu'on ne sait plus d'où ils viennent... Pourtant, l'un des thèmes qui a fait fureur dans le film "pulp fiction" vient du rebetiko!

Extrait de « Misirlou »

Vinicio Capossella, qui sera en concert le 16 avril dans le cadre du festival « Banlieues Bleues » en Seine-Saint-Denis…

Celui qu’on appelle le Tom Waits italien présentera en effet son univers de mi-crooner, mi chanteur de blues… Qui a pris très au sérieux cette aventure du Rebetiko… Il sera donc accompagné de références, dont le joueur de Bouzouki (instrument à corde traditionnel grec) : Manolis Pappos. L’univers est dansant, amusant… Mais également savant… Comme dans cette reprise du répertoire italien revisité en Rebetiko

Extrait de « Corre il soldato »

Et pour vous montrer que Vinicio Capossela ne manque pas d’humour, de connaissances et d'ouverture d'esprit... Et comme je sais également que vous aimez le jazz mais aussi la bonne variété un peu kitsch, Patrick, voici pour finir un petit cadeau pour vous, Patrick Cohen... Un ghost-track... Une plage cachée en rebetiko qui vaut son pesant d'or!

Extrait de « Scivola vai via »

Les liens

Le festival Banlieues Bleues Le festival Banlieues Bleues a 30 ans cette année. Il se tient en Seine-Saint-Denis du 5 au 26 avril.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.