On prend aujourd’hui la direction de l’Islande. Vous nous emmenez à la découverte d’un groupe qui vient de sortir son deuxième album et qui se cache derrière un nom étrange : Pascal Pinon.

Pascal Pinon ce n’est pas le héros d’une Saga islandaise, encore moins une référence à un obscur artiste français. Non Pascal Pinon c’est ce mexicain qui s’exhibait dans les cirques au début du 20ème siècle parce qu’il avait deux têtes l’une au-dessus de l’autre .Un homme à deux têtes donc qui donne son nom à un groupe de sœurs jumelles islandaises de 20 ans. Déjà c’est un bon début … Univers étrange dans lequel évoluent ces auteurs compositeurs repérées dès leur premier album et qui définissent elles-mêmes leur musique comme un simple murmure à l’oreille. On comprend vite pourquoi.

Extrait de « Somewhere »

Pascal Pinon : un pseudo qui intrigue...

Derrière ces deux islandaises à peine sortie de l’adolescence se cacherait-il un monstre à deux têtes ? En tout cas ce nouvel album s’intitule « Twosomeness » que l’on pourrait traduire par « quelque chose de deux ». Une musique qui évoque évidemment la pureté et la magie de leur pays l’Islande, mais aussi l’innocence avec ce petit quelque chose d’inquiétant. Un peu comme si on avait donné des flûtes, des guitares et des glockenspiels aux filles de Virgin Suicides dans le film de Sophia Coppola. Bref chez Pascal Pinon tout est dans le contraste, un petit sourire pour évoquer la perte, une petite moue dédaigneuse pour évoquer l’Amour.

Extrait de « Bloom »

Un deuxième album de Pascal Pinon avec une notoriété qui grandit.

Pascal Pinon fait le tour des festivals en faisant mine de ne pas trop y croire. Mais ça ne marche pas. Que ce soit en islandais ou en anglais, le charme des chansons opère à chaque concert grâce à leur folk dépouillé à la limite du bricolage. Loin de la grandiloquence d’une Björk et son coté technologique, toujours référence suprême aux pays des geysers. Le groupe star islandais Sigur Ros, derrière les manettes pour ce disque, n’a d’ailleurs pas eu grand-chose à faire pour capter la force d’une telle timidité. Un peu comme une Cat Power qu’on aurait libéré de ses inquiétudes.

Extrait de « Fernando »

Twosomeness c’est le titre de ce deuxième album de Pascal Pinon. Un album disponible sur le label allemand Morr music. Deux têtes pensantes, quatre musiciennes en tout, pour un concentré d’Islande en pas moins de 12 chansons simples et différentes. La bande son parfaite d’un hiver long et froid. Ça tombe plutôt bien.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.