« Encore un matin » se penche aujourd'hui sur un groupe français qui sort son premier album, Chateau Marmont c'est le nom de ce trio, référence à un célèbre hôtel de Los Angeles. L’album s’intitule « The Maze ».

Extrait de “Receive and Follow”

Ce trio parisien croit pour de vrai à l'existence d'une présence extra-terrestre. Pourtant leur nom est très terrien, Chateau Marmont… Une formation originaire du Sud-Ouest composé de Julien Galner, Guillaume De Maria et Raphaël Vialla. Ils se rencontrent à Tarbes sur les bancs de l'école et se trouvent vite un intérêt prononcé pour les synthétiseurs vintages et une culture pour la pop américaines des années 70. C'est sans doute en puisant aussi dans les univers proches de producteurs comme Giorgio Moroder ou Carpenter qu'ils commencent à trouver leur voie. Un chemin artistique très cinématographique mais aussi parfois très tubesque, avec des titres qui commencent comme une réclame de 1982.

Extrait de « Wargames »

The Maze -le labyrinthe en français- c'est le titre de ce disque de Chateau Marmont, un album qui se veut une illustration sonore de la destruction de notre planète, rien que ça (on comprend mieux leur passion pour l'ufologie). L'affaire est si sérieuse qu'il paraît que les robots de Daft Punk se sont récemment déplacés pour les voir en concert. Un album concept qui se revendique comme tel, une proposition de voyage interstellaire de première classe via ce disque rusé et baroque tant dans ses influences que dans sa construction …

Extrait de « Explosion »

On l'aura compris, dans l'autoradio de l'arche qui emmènera peut-être l'humanité vers un autre système solaire, il y aura forcément au moins un titre de Château Marmont, un album très bien fignolé, passant avec style de l'Americana synthétique à un hommage à la chanson française comme avec ce titre à la sonorité très gainsbourienne chanté par Alka Balbir.

Extrait de « Affaire classée »

Chateau Marmont. A retrouver en live au Big festival à Biarritz le 20 juillet et le 19 septembre à la maroquinerie à Paris.

Les liens

La page de la chronique "Encore un matin" sur Facebook

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.