Ce matin, comme toute cette semaine d’ailleurs, petite séance de rattrapage avec des albums qui ont échappé à votre chronique quotidienne et qui méritent largement d’être en bonne place sous le sapin pour les derniers cadeaux de Noël…

Extrait de « Astronomers from the heart »

C’est bien la musique planante de ces astronomes du cœur qui risque effectivement d’atterrir dans la hôte du père noël. L’album du groupe « 4 Guys from the future » sorti en octobre dernier, mérite vraiment d’être écouté. C’est l’histoire de quatre danois dans le vent qui ont choisi Berlin comme terre d’élection pour trouver la juste vibration créative. L’incroyable vitalité musicale de la capitale allemande qui va de la techno au rock psychédélique a littéralement balayé l’inspiration du groupe qui ouvre d’ailleurs son disque par une expérimentation héroïque et pink floydienne avant de nous présenter en guise de plat de résistance une vraie pop song.

Extrait de « Don’t help me up »

Cet album, comme pas mal de ceux qu’il nous a été donné d’écouter depuis quelques années, tente de se frayer un chemin étroit dans une pop écrasée par son histoire et ses légendes. Ce que résume d’une phrase le chanteur et compositeur du groupe « Nous sommes tous à la recherche du temps perdu, caché somewhere behind ». Ce qui revient aussi à justifier le choix de Berlin comme théâtre de création où la résonnance historique du Krautrock est, bien sûr, très présente

Extrait de « While bombs fell from the bluest sky »

Entre plages instrumentales atmosphériques et ballades qui semblent avoir été composées avec un pouls au ralenti, « 4 Guys from the futur » prend toute sa mesure sur scène où le groupe casse la bonne ordonnance de ses morceaux pour partir dans quelques improvisations débridées. Ce qui exige de donner beaucoup d’espace à chaque mélodie.

Extrait de « I’ll take you away from the country »

L’album s’intitule « Under the new morning sun ». C’est bien un soleil d’hiver qui éclabousse les chansons de ce premier album.

Les liens

La page de la chronique "Encore un matin" sur Facebook

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.