Retour sur la sortie de l’album d’une jeune chanteuse britannique, paru à la fin de l’été dernier. Elle s’appelle Jessie Ware et à 27 ans, elle livre un premier opus plein de promesses.

Lorsqu’elle était petite, Jessie Ware chantait peut-être déjà devant son miroir, mais à la différence de ses petites camarades qui en pinçaient pour les Spice girls ou Madonna, elle se regardait chanter du Franck Sinatra ou même du Cole Porter. Ce qui fait que l’on a la bizarre sensation que cette chanteuse racée s’est immiscée sur l’arbre généalogique de la divine Sade que l’on n’a jamais réussi à oublier.

Extrait de « running »

Jessie Ware, c’est la rencontre de la pop et de la soul qui vont ma foi si bien ensemble. C’est en premier lieu le disque d’une interprète très juste qui ne cherche jamais à flamber avec sa voix alors qu’elle pourrait largement le faire. C’est aussi l’album d’une artiste qui est partageuse. Son égo est rangé au placard pour laisser beaucoup de place à une production très sophistiquée, réalisée par trois producteurs différents. Sur une inspiration largement sensuelle, Jessie Ware laisse poindre ses angoisses comme lorsqu’elle nous raconte comment résister aux assauts d’un homme quelque peu insistant.

Extrait de « Sweet talk »

Jessie Ware est en premier lieu influencée par le R&B américain, le meilleur terrain musical sans doute, pour parler de la relation amoureuse mais aussi des rapports humains dans leur globalité. Dans "Wildest moments", elle nous décrit la relation volcanique qu’elle entretient avec sa meilleure amie. L’aveu étrange, que parfois, il est possible d’avoir des amis que l’on aime détester.

Extrait de « Wildest moments »

L’album s’intitule « Devotion », Jesse Ware parle elle, aisément et sans tabou de son ambition. De la dévotion et de l’ambition… Nous sommes prévenus. Il va falloir compter avec Jessie Ware.

Les liens

La page de la chronique "Encore un matin" sur Facebook

Les références
  • Devotion (Digital Distribution Vietnam)
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.