Aujourd’hui lundi, sort le nouvel album de Dominique A. Le neuvième de sa carrière et le plus lumineux.

Extrait de « Rendez-nous la lumière »

Dominique A s’est laissé embarquer sciemment vers les lueurs, titre de son nouvel album. Soleil, lumière, clarté, ce chemin vers l’illumination marque un Dominique A sous influence Satori, paramètre de conscience qui a la particularité de faire naître les grands disques pop. Ce nouvel album est la marque d’un artiste qui dans un souffle lyrique se déleste du poids parfois encombrant de son statut de géniteur d’une nouvelle chanson qui commence à vieillir. Dominique A, chorégraphe des mots et danseur à la guitare prend le commandement de sa révolution solaire et laisse non seulement entrer le soleil mais le vent ou plus précisément les vents, ceux d’une formation classique d’un quintet hautbois/ cors anglais/basson/clarinette/flute.

Extrait de « Contre un arbre »

Dominique A a réussi à activer l’interrupteur variateur pour éclairer cette incursion classique dans sa poésie viscéralement rock. Ce jaillissement de l’éblouissement parvient à réconcilier les larmes d’une émotion à vif, et la joie que nous procure toujours l’envie de chanter à tue-tête.

Extrait de « Vers le bleu »

Ce désir ardent toujours là après 20 ans de carrière lui donne encore l’envie de courir après la chanson ultime.

Extrait de « Ce geste absent »

Anecdote. Dominique A a signé chez cinq sept son nouveau label le 5/07/07 et son nouvel album fait 57 : 57 secondes. Quand les chiffres et les lettres sont réconciliés sans être mystiques, on sait que l’on est face à une œuvre majeure. Dominique A paysagiste de la chanson peut croire au miracle.

Les liens

La page de la chronique "Encore un matin" sur Facebook

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.