Extrait « Crazy »

« Crazy » c’est une découverte France Inter et aujourd’hui sort le premier album de cette jeune artiste française de 28 ans douée d’un parcours musical classique et qui a choisi un nom d’artiste on ne peut plus connoté.

Cette jeune femme incandescente n’a pas cherché longtemps son nom d’artiste. Ornette, en hommage au légendaire saxophoniste de free jazz Ornette Colman. Tout cela pour marquer une enfance à l’ombre bienveillante de ce free jazz qui fut sa révolution punk à elle et si on ne retrouve pas la traçabilité de cette fascination musicale dans ce premier album, en revanche on y déguste une vraie liberté artistique.

Extrait « Last night »

Ornette doit une partie de son caractère indépendant et saltimbanque à ses parents tous les deux comédiens qui pour certainement bien marquer son futur destin avaient choisi de l’accueilli à la maternité avec des nez de clowns. La fantaisie a ses limites puisqu’ensuite Ornette passe son enfance sous le sceau d’une pratique instrumentale assidue du piano qui commence à l’âge de 4 ans. Aucun style musical n’échappera à ses partitions. Musique classique, puis contemporaine, le jazz, le free jazz et enfin aujourd’hui la pop où elle se livre sans concession quitte a entrer sur scène comme on entre en religion

Extrait de « The lion and the doll »

Ornette a voulu un album qui lui ressemble. Eclectique, et suffisamment personnel pour se faire remarquer même si on pense parfois à Feist ou Dido ce qui ne serait pas lui faire injure. Et puis il y a cette mélancolie paradoxalement joyeuse qui traverse la quasi-totalité de ses chansons.

Extrait de « The dawn »

Ornette raconte qu’elle s’est mise à écrire ses propres chansons lorsqu’elle était loin de chez elle, motivée par le manque et l’absence. Des chansons de labeur dit-elle. La valeur travail dans sa meilleure forme. Son blues dans la solitude des trains est devenu grand. Prêt à être partagé aujourd’hui seulement pour le plaisir.

Les liens

La page de la chronique "Encore un matin" sur Facebook

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.