Aujourd’hui dans le meilleur de « Encore un matin » il y aussi Ane Brun d’origine norvégienne qui s’est installée à Stockholm où elle est une des artistes les plus reconnues.

Et là encore vous avez été très nombreux, chers auditeurs, à plébisciter cette voix incroyable.

Extrait de « Undertow »

« Sa voix fait couler nos larmes de beauté », « Encore une nouvelle pépite », « très belle découverte, ça va faire partie de mes classiques », « de toute beauté », « je suis complètement subjugué », « excellent », « des aurores boréales dans la voix », « un côté Feist baroque bien plaisant »… Voici donc quelques remarques parmi la cinquantaine de messages que vous avez pu formuler à propos de ce prodige de la scène nordique européenne. 35 ans et déjà huit albums au compteur. Une activiste de la scène scandinave, prolixe on l’a compris et qui sait composer des mélodies addictives comme celle-ci.

Extrait de « These days »

Auteur compositeur interprète et très bonne guitariste, Ane Brun captive par son incroyable voix avec laquelle elle peut tout faire. C’est l’instrument qui dirige son propre orchestre de chambre où les harmonies de cordes jouent à cache-cache avec une véritable orchestration de percussions et de chœurs traditionnels qui donnent à l’ensemble du disque une tonalité féérique.

Extrait de « Do you remember »

Et puis Ane Brun aime les duos. Elle partage le micro cette fois avec un autre chanteur folk suédois José Gonzales.

Extrait de « Worship »

Ane Brun a ensorcelé Peter Gabriel qui lui a demandé de venir la rejoindre sur sa dernière tournée. Ane Brun est aussi une militante dans son pays, préoccupée par les questions de changements climatiques. On devrait beaucoup parler d’Ane Brun en France en 2012.

Les liens

La page de la chronique "Encore un matin" sur Facebook

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.