Vous nous présentez le septième album de Dionysos intitulé « Bird’n’roll », inspiré d’une nouvelle danse magique pour lutter contre la crise économique et morale.

Extrait de « Bird’n’roll »

Entre le twist et le rock, il y a donc le bird’n’roll et ses battements d’ailes. En cette période électorale, voilà Dionysos et son chanteur effervescent, candidat hors compétition dont le programme commun de bien être, consiste à imposer aux humains une danse thérapeutique. Une danse comme on volerait, initié par les astronautes pionniers Neil Armstrong et Buzz Aldrin, premiers hommes à marcher sur la lune, dans un ballet de sauts de cabris plus ou moins volontaires avec l’espoir de toucher le ciel. De ce grand pas pour l’humanité, Mathias Malzieu s’envole pour la métaphore et imagine la vocation d’un cascadeur qui rêvait de voler.

Extrait de « Cloudman »

Le grand retour du culte de l’homme oiseau, c’est « la métamorphose en bord de ciel » titre du dernier roman de Mathias Malzieu adapté ici en chansons. Rocker mué en rouge gorge bondissant, crooner de chansons brutes, immédiates, pleines de cette adrénaline adolescente des grands pionniers du rock qui se déhanchaient dans le grand western de l’humanité. Comme à chaque fois avec Mathias Malzieu le conte n’est jamais cruel puisqu’au bout de chaque histoire la transformation soigne et guérit. En passant par l’épreuve initiatique de l’amour physique, la chimie du plaisir.

Extrait « Sex with a bird »

Réconcilier endorphine et maternité. Questions et actions. Mathias Malzieu, disciple de Tim Burton et de Johnny Cash nous offre à chaque fois sa part d’enfance à travers ses personnages toujours faillibles qui n’ont pas d’autre échappatoire que de rêver à des super héros modernes motivés par une esthétique unique, celle la beauté du geste.

Extrait de « Platini(s) »

Presque 20 ans après leur début, le groupe Dionysos garde toute sa fraicheur physique. Rock primitif et plumitif. Du rock et des ailes. C’est ce goût pour l’aventure épique miniature qui conserve.

Les liens

La page de la chronique "Encore un matin" sur Facebook

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.