Hier, vous célébriez la sortie de l’album de Tindersticks inspiré par la disparition des proches du groupe. Ce matin vous restez dans une forme de continuité thématique avec le nouvel album de Lambchop qui lui aussi rend hommage à un cher disparu : le musicien Vic Chesnutt mort en décembre 2009. Ce sont des disques de deuil qui portent l’inspiration en très haute altitude. C’est effectivement encore le cas ce matin avec Lambchop collectif de Nashville emmené par la figure charismatique de Kurt Wagner qui dans son nouvel album « Mr. M » trouve le juste équilibre entre une émotion écorchée vive et un romantisme magistralement tenu.Extrait de « If not I’ll just die » La voix de Kurt Wagner, avec son léger vibrato de crooner triste emporte tout sur son passage. Il y a du souffle, de la rondeur, mais aussi de la maitrise dans cette voix qui paraît parfois exténuée à force de retenir ses larmes. C’est du grand art, de même pour ces arrangements de cordes réalisés en contrepoint qui font voyager les morceaux en déséquilibre constant entre jazz country et ballades bluesy atmosphériques. Ce qui fait dire au chanteur de Lambchop que son dernier disque relève d’un style qu’il nomme non sans humour le « Psycho Sinatra ».Extrait de « Buttons » L’hommage au musicien Vic Chesnutt témoigne d’une reconnaissance de Kurt Wagner pour ce compagnon de route musical, corps cassé et voix de survie rouillée avec lequel il avait collaboré en 1998. Mais au-delà de cette disparition qui hante le disque, Kurt Wagner témoigne aussi de son envie d’être peut-être plus direct, avec des pures chansons d’amour à l’idéalisme presque adolescent. Comme si le temps qui passe ne lui donnait plus d’autre choix que d’être dans sa vérité intime. A 54 ans, c’est une autre vie qui commence…Celle d’un jeune amoureux.Extrait de « Never my love » Kurt Wagner alterne désormais son activité de peintre avec celle de musicien. Ce onzième disque de Lambchop est tout simplement un tableau de maître.

Les liens

La page de la chronique "Encore un matin" sur Facebook

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.