Ce matin pour la « der des ders » j’ai donc décidé de dédier ma petite chronique à Patrick Cohen, vaillant soldat de l’information que rien ne peut faire dévier de sa mission de service public…

Voici cette petite chanson en forme d’hommage, vous qui depuis si longtemps ne connaissez plus rien du monde de la night.

Extrait de « Ceux du matin » par Tom Novembre

« Ceux du matin », c’est vous, moi, mais surtout nos auditeurs. C’est vrai, je vous dois d’avoir changé ma vie toute entière, moi qui jusque là n’était qu’oiseau de nuit. L’idée que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ne m’avait jamais effleuré. Ecoutez plutôt à quoi ressemblait ma vie d’avant Patrick Cohen et la matinale, quand par malheur, je devais me réveiller à 7 h du mat’.

Extrait de « 7 heures du matin » par Jacqueline Taïeb

Si se lever tôt relevait d’un calvaire similaire à celui chanté par Jacqueline Taieb, au fond, comment vous en vouloir Patrick, puisqu’à votre contact j’ai appris ceci :

Extrait de « Je suis de bonne humeur » par Tristan

Et puis j’ai enfin pu rattraper mes cours d’économie dispensés par Dominique Seux et qui devrait être bientôt content de partager sa serviette de plage avec son contradicteur avisé Bernard Maris en chantant :

Extrait de « Réguler » par Volo

Avant donc d’ailler se faire réguler, cher Patrick, l’heure est venue de nous séparer, le temps de la saison des amours. Au risque de déplaire à votre copine Pascale Clark qui semble parfois chagrinée par vos choix musicaux du 7 h 43, un dernier conseil juste avant de prendre la route des vacances.

Extrait de « Cigarettes, whisky et p’tites pépés » par Annie Cordy

Allez en attendant de vous retrouver je l’espère en pleine forme le 27 août, reprenez en chœur avec moi :

Extrait de « Encore un matin » par Jean-Jacques Goldman

Encore un matin pour en faire des rêves plus loin. Le poète a toujours raison, et je déclare avec Goldman, que le matin est bien l’avenir de la chanson.

Les liens

La page de la chronique "Encore un matin" sur Facebook

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.