Par Matthieu Culleron.

Vous nous parlez aujourd’hui d’un groupe français dont le troisième album est sorti lundi : Poni Hoax.

Extrait de « Life in a new Motion »

Poni Hoax : Hoax comme un canular sur Internet et Poni comme… on ne sait pas trop, personne n’est capable de l’expliquer y compris le groupe. Les Parisiens qui reviennent après plusieurs années d’absence, auréolés du succès d’estime de leur deuxième album qui les a emmenés aux quatre coins de l’Europe, des Etats-Unis et même du Japon. Les Poni Hoax qui reviennent avec « A state of war » leur nouveau disque. Un concept album qui part d’un constat : tout est guerre, tout est combat. Et justement, parmi les combats de première ligne, il y a la volonté pour Poni Hoax de conquérir un nouveau public en ouvrant en grand les fenêtres des influences pop, électro et rock.

Extrait de « Down on Serpent Street »

Une volonté de reconnaissance donc peut-être enfin pour Poni Hoax et pour ce faire ils ont convoqué les ombres de Roxy Music, les fantômes de David Bowie et de U2…. Eux qui se sont rencontrés au conservatoire de Jazz en écoutant John Coltrane ou Albert Ayler. Eux qui ont flirté avec la musique électronique dans leur premier album et qui ont finalement été les premiers à revisiter ces fameuses années 80. Mais voilà, avec Poni Hoax, rien n’est simple. Laurent Bardainne le compositeur du groupe a l’art et la manière de vous embobiner, de cacher des pépites derrière le clinquant, de mélanger les sentiments et les projets …

Extrait de « Marida »

Poni Hoax et son chanteur Nicolas Ker, habité, nourri de références littéraires, capable de magie noire tant dans la vie, sur scène, que dans ses textes. Il s’est cette fois inspiré de son expérience personnelle en tentant de se souvenir de son départ du Cambodge pour cause de génocide. Il évoque comment, en une nuit, il a oublié sa langue maternelle. La chanson « The Word » témoigne de tout cela, le tout perdu dans des vagues de synthétiseurs qui s’étirent sur huit minutes… tout en délicatesse.

Extrait de « The Word »

Le groupe Poni Hoax sera en concert au Bataclan le 18 avril à Paris, et au Printemps de Bourges le 25 avril… et en live sur France Inter dans "Le pont des artistes" demain, à 20H.

Les liens

La page de la chronique "Encore un matin" sur Facebook

Les références

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.